Le séminaire St Firmin

Le séminaire de Saint-Firmin

 Il se situait à hauteur des numéros 2, 4, et 4 bis de la rue actuelle des Ecoles, dans le 5ème arrondissement.
Créé en 1250 comme collège des “Bons Enfants” dont Saint Vincent de Paul est devenu le principal en 1624. En 1625 Saint Vincent de Paul y institue la Communauté qui prend plus tard le nom de “Prêtres de la Mission”  et de “Lazaristes”
En 1632 la Communauté quitte les bâtiments et laisse la place à un collège et un séminaire qui prend le nom de Saint-Firmin du nom de Saint-Firmin auquel est dédiée la chapelle.
En 1763 le collège est réuni au collège Louis-Le-Grand ; le reste demeure séminaire jusqu’à la Révolution.
En 1792 le séminaire est transformé en dépôt pour les prêtres réfractaires et les laïcs qui leur sont fidèles qui y résident et pour les prêtres réfractaires et laïcs des collèges, communautés religieuses du quartier et les aumôniers des hôpitaux (93 détenus dont 76 sont massacrés).
En fin 1792 les bâtiments sont affectés à une prison et le resteront jusqu’en 1815, époque à laquelle les bâtiments sont transformés en institution pour jeunes aveugles.
De 1844 à 1860 ils sont affectés à une caserne. Puis jusqu’en 1920, ils abritent le magasin de vente des domaines ; une salle y est dénommée “Salle des Morts” en souvenir des victimes de septembre 1792.
Ils sont détruits en 1920. En 1992 un nouveau bâtiment avec plusieurs niveaux de sous-sol fait disparaître les dernières traces du séminaire.
Aucune plaque ne commémore le souvenir des martyrs.